Embody

The sculptures from the “Embody” series play with abstraction and metamorphose to incarnate complex shifting identities, representations and interactions.

Embody blurs the boundaries between sculpture, body and representation. The transformative sculptures are constantly morphing and adapting to the contexts and silhouettes, creating successive ephemeral sculptural forms.

Embody exists in different temporality and formats, the sculptures can be contemplated steady, in movement or be activated. The audience is invited to break the contemplative relationship to the work by activating the sculptures to create direct tangible impact on the artwork. Shani Ha also invites punctual performers to activate, invest and interpret the Embody Sculptures.

Embody questions our body awareness. New technologies offer a new outer body experience that tends to transform our relationships and eventually disconnect people from others and from themselves. Embody incarnates these unstable representations and allow us to inhabit and shape it through metamorphosing sculptures, in echo to the way we already inhabit our own body.

Embody Sculptures are the catalysis for photographs, installations and performances.

////////////////////////

Les sculptures de la série « Embody » jouent avec le langage de l’abstraction et de la métamorphose pour incarner les transformations complexes des notions d’identité de représentation et d’interaction.

Embody brouille la limite entre la sculpture, le corps et la représentation. Les sculptures tranformatives se métamorphosent continuellement et s’adaptent au contexte et aux silhouettes générant ainsi une succession de formes sculpturales éphémères. Embody existe sous différentes temporalités et formats, les sculptures peuvent être contemplées en action, figées ou être activés.

Les “Embody Sculptures” peuvent être manipulées librement par le public. L’artiste tente ainsi de questionner la relation contemplative et parfois passive du public face à l’œuvre en proposant d’activer les sculptures. La distance entre le public et l’art est remaniée afin de remettre le spectateur au coeur du rapport à l’oeuvre en lui permettant d’avoir un impact direct et tangible sur la sculpture, sa forme et son comportement.

Shani Ha invite ponctuellement des performers à activer, investir et interpreter ses Embody Sculptures dans le cadre de performances. Embody questionne la conscience de soi. Les nouvelles technologies offrent de nouveaux types d’expériences déconnectées du corps qui ont tendance à transformer notre rapport aux autres et à nous-même.

Embody incarne ces représentations instables et permettent de les réinvestir, redéfinir, et former au travers des sculptures transformatives ; en résonnance avec la manière dont nous habitons déjà notre propre corps.

La série se poursuit au travers de photographies, d’installations et de performances.